Nous entretenons votre tranquillité
PISCINE SERVICE INTERVENTION
Premier réseau national d'entretien et de dépannage piscine et spa
Accueil du site PSI
Contacter un technicien PSI
Notre Métier
Votre Devis
Conseil
Professionnels piscine
Membres
Nous rejoindre
Liners et Revêtements
Chauffage
Deshumidification
Dépannage
Entretien
Sécurité
Filtration
Traitement
Régulation
Spa
Recherche de fuites
Abris
Volets
Produits d'entretien
Pièces détachées
Bâches hivers-été
Accessoires divers
© Piscine Service Intervention - CNIL n° 1210802 - Conditions légales- ADMIN
TRAITEMENT

 

Qualité et traitement de l’eau de votre piscine

 

L'eau de votre piscine est verte, marron, brunâtre ou encore trouble... Informations et conseils utiles

pour retrouver une eau claire et limpide dans votre bassin.

Verte, marron, trouble… la couleur de l’eau de votre piscine est le premier indicatif visuel de la qualité

de son eau…

Une couleur transparente et limpide indique une excellente qualité de l’eau, appelle à la baignade et

à la détente…. Des nuances vertes, marron… sont suspicieuses.

 

Un traitement s’impose !

 

L’eau de la piscine a changé de couleur : que faire ?

 

Il arrive fréquemment par de fortes chaleurs ou lorsque la saison n’a pas encore commencé que l’eau de la

piscine prenne des couleurs dont les nuances sont diverses :

 

-Des algues sont responsables de la couleur verte ou marron

-Le manganèse d’une coloration brunâtre

-Le fer du développement de rouille et d’une eau rougeâtre.

 

 

 

A chaque couleur son traitement.

Découvrez quelle démarche adopter en fonction de la couleur de l’eau

de votre piscine :

 

 

 

Une eau d’un vert opaque

 

 

Les algues vertes sont responsables de cet effet désagréable.

Les parois du bassin sont par ailleurs glissantes.

 

Avant tout traitement, il convient en tout premier lieu de contrôler le pH et de le stabiliser entre 7,2 et

7,6 en ajoutant du pH- directement dans le bassin (loin des éléments en acier ou chromés).

 

Procédez ensuite à une chloration choc (en multipliant par 3 ou 5 la dose quotidienne de pastilles,

granules ou liquides).

Cette opération devra de préférence être effectuée le soir afin que le soleil n’altère pas son efficacité.

 

La filtration devra être maintenue en fonction jusqu’au retour d’une eau parfaitement limpide : rappelons

que le fonctionnement continu du filtre est recommandé pendant 48 heures avec de brèves pauses pour le

lavage.

 

Pensez à vérifier l’état d’encrassement du filtre.

 

Si ces opérations n’ont pas été effectuées dès le changement de coloration de l’eau, mais lorsque

l’eau est totalement opaque ou verte, le traitement devra être plus intense.

 

Le pH étant certainement supérieur à 8, il faudra avant tout le faire tomber à 6,8 ou 7 toujours en utilisant

de l’acide chlorhydrique.

 

La chloration choc devra être plus drastique (entre 8 et 10 fois la dose normale en utilisant le produit

sans le diluer).

 

Dans certains cas extrêmes, que l’on peut qualifier de désespérés, il sera sans doute plus judicieux de

vider totalement ou partiellement le bassin.

 

Dans tous les cas, un brossage soigneux des parois et du fond pourra faciliter l’élimination des algues.

 

Une fois la situation à nouveau stabilisée, il est conseillé de constamment maintenir la valeur du pH entre

7,2 et 7,6 (valeur qui garantit une plus grande efficacité des produits désinfectants).

 

 

 

Une eau d’un vert translucide

 

 

L’eau verte translucide du bassin indique la présence de cuivre due à un problème chimique ou à un problème

de nature mécanique (ce doute pourra être éclairci en effectuant l’analyse du pH).

 

Dans le cas d’un problème chimique, le pH sera bas, donc acide. La couleur vert/bleu translucide est alors

due à une corrosion des éléments en cuivre de la tuyauterie du bassin.

 

Il convient de restaurer le pH.

Rappelons que 10 grammes de bicarbonate par m² augmentent le pH d’environ 0,1.

 

Si en revanche le problème est d’ordre mécanique, cela signifie qu’une érosion des éléments en cuivre

de la tuyauterie est en cours, probablement due à une pression excessive de l’eau qui circule, pression qui

devra être réduite en suivant les indications de l’installateur.

 

Dans les deux cas, il convient de mesurer le pH et de l’équilibrer, si nécessaire (en cas de problèmes

mécaniques le pH devrait en effet être normal) entre 7,2 et 7,6 ; effectuez une stérilisation choc

(10 g de chlore au m²).

 

Le filtre doit être maintenu en fonctionnement jusqu’à ce que l’eau ait retrouvé sa couleur idéale.

 

Dans le cas d’un filtre à sable, l’utilisation d’une dose supplémentaire de coagulant accélérera le processus.

Si le filtre de la piscine fonctionne en revanche à diatomées, l’utilisation d’un coagulant est

absolument déconseillée.

 

Il convient ensuite d’effectuer un contrôle de l’état d’encrassement du filtre qui doit être réalisé

avec un manomètre.

 

Au besoin, vous pouvez également faire un lavage à contrecourant.

 

Au bout de quelques jours, contrôlez à nouveau le pH et au besoin rectifiez.

 

 

Une eau marron

 

 

Les causes de la couleur marron de l’eau de votre piscine peuvent être au nombre de deux...

et donc les traitements différents.

 

La présence de fer ou le développement d’algues rendant les parois glissantes est responsable de la

coloration marron de l’eau.

 

La mesure du pH et son rétablissement (entre 7,2 et 7,6) la stérilisation choc (7 g par m²), la filtration

continue sont les procédures de base nécessaires pour la restauration de la situation normale.

 

En présence d’algues, le brossage des parois est indispensable. Ajoutez ensuite 10 g par m² d’eau de

stérilisation choc.

 

 

Une eau noire ou rougeâtre

 

 

Dans le premier cas, l’eau ne sera bien évidemment pas totalement noire, mais couverte de taches de cette

couleur dont la responsabilité incombe à la présence de manganèse.

 

Si en revanche, l’eau est rougeâtre, cela signifie la présence de traces de fer et de rouille dans l’eau.

 

Dans les deux cas, la procédure indiquée précédemment pour une eau marron en raison de la présence

de fer devra être suivie.

 

 

Une eau trouble

 

 

Si l’eau de votre piscine est trouble cela signifie qu’elle contient des matériels en suspension. Le phénomène

est généralement lié à la dureté de l’eau : notamment dans le cas d’une eau chauffée, la précipitation de

calcaire se crée avec une augmentation du pH. Des algues commencent à se développer, la filtration est

difficile, le pH devient enfin trop élevé.

 

Si ce trouble de l’eau est dû à la dureté de l’eau, il est conseillé de stopper la précipitation des

composants calcaires (lesquels seront éliminés par l’utilisation de brosses) en utilisant un produit adapté

tel que les polyphosphates qui sont des inhibiteurs de dépôts.

 

L’installation d’un adoucisseur d’eau peut être conseillée afin de réduire la quantité de calcaire dans l’eau.

 

Si en revanche le trouble de l’eau est dû à d’autres facteurs, il conviendra d’effectuer le traitement

de choc habituel, de contrôler le fonctionnement et la condition des filtres et enfin de rétablir l’équilibre

du pH.

 

Il est toutefois conseillé de couvrir le bassin durant la nuit.

 

Une simple couverture protégera la piscine du dépôt de feuilles et autres poussières et maintiendra la

chaleur accumulée par l’eau pendant la journée.